Village



Village

Idéalement située entre mer et montagne, à proximité immédiate des grandes villes azuréennes et de l’aéroport international de Nice, La Colle-sur-Loup est typique de la Provence d'autrefois. Il y fait bon vivre, grâce à un climat particulièrement doux, à la qualité de son environnement et de ses espaces naturels.

Aux portes des gorges du Loup, point de départ de nombreuses randonnées et loisirs nautiques, la commune offre des paysages sauvages et préservés.

Véritable lieu d’évasion, de quiétude et de loisirs, La Colle-sur-Loup, ancienne capitale de la rose à parfum, nichée dans les collines verdoyantes, vous accueille et vous ouvre les portes d’un certain art de vivre, paisible et authentique.

 

Découvrez les secrets d’un village provençal

Venez découvrir le témoignage culturel d’un patrimoine typiquement provençal resté authentique.

Au détour d’un vieux puits, enivré par les senteurs des fleurs d’oranger, venez échapper aux lois du temps et découvrir les secrets du village, sur les portes et façades sculptées, dans les chapelles ou l’abbaye du XIIème siècle…

Les petits secrets de la Colle :

Ancienne prison : Elle date du 17ème siècle. Emerveillez-vous de sa porte à guichet d’origine ! Elle marqua un des premiers pas vers l’indépendance du village.

Ancien hôpital : Sa création fut accordée en 1723 dans une maison cédée par un chirurgien Collois. Ce fut ensuite une école puis des appartements privés.

Chapelle des pénitents blancs : Saviez-vous que les Pénitents Blancs possédaient un rôle social important ? Ils se consacraient aux malades. La chapelle fut bâtie vers 1800 et idéalement situé face à  l’hôpital.

Point de vue sur Saint Paul : C’est dans cette rue chargée d'histoire que passait la ligne de tramway du siècle dernier. Admirez la vue imprenable sur les remparts de Saint Paul de Vence.

Ancienne gare : Ce bâtiment servait de gare pour le tramway de 1912 à 1932.

Eugène sue : Ecrivain célèbre, sa famille est originaire de la Colle-sur-Loup. Son buste fut sculpté par un Collois et inauguré par Simone Signoret dans les années 50.

Eglise Saint Jacques : A la fin du XVIème siècle, les habitants s’engagèrent à financer les travaux. La construction fut longue et débuta par la nef latérale où se trouvent les fonds baptismaux.

Puis, sa façade Néoclassique et son portail style renaissance fut terminée en 1658. En 1673, le clocher fut achevé. L’abside fut rajoutée vers 1833.

Chapelle saint Jacques : Elle date du XVème siècle. Une chaire avait était installée à l’extérieur pour que les fidèles, trop nombreux, puissent entendre la messe.

Chapelle du Rosaire & la Porte du Canadel : Le porche du Canadel est le vestige d'une porte cochère donnant, jadis, accès à l'Abbaye. Elle permet de rejoindre la place du village où se situait la Chapelle du Rosaire, bâtie au XVIIème siècle.

L’abbaye : Construite au Xème siècle, c’est le patrimoine le plus ancien du village. Sa chapelle du XIIème siècle est classée monument historique. Etonnez-vous de cette bâtisse monumentale pour l'époque.